Pas de télé pendant les repas !

On le sait tous : ce n’est pas bon de manger devant la télévision, mais pourquoi en fait ?

1. Les repas sont des moments d’échanges privilégiés dans la famille.Breakfast-In-Front-Of-The-Tele-1604478

”C’est un haut lieu de transmission de normes, de valeurs et de pratiques sociales.” La charge affective et éducative est fondamentale pendant les repas. On y construit aussi notre identité familiale.
Les échanges se font à différents niveaux :

– Transmission de valeurs

Bonne tenue à table, partage des plats, répartition des tâches (qui met la table, qui débarrasse). Même tout petit, l’enfant apprend à table son rôle, sa place dans la famille. Il construit son identité.

Nos souvenirs d’enfance en famille sont souvent des repas familiaux.

Les enfants, même les adolescents y retrouvent une stabilité, un rituel, une sécurité…
On y découvre aussi des plats, des goûts traditionnels et typiques de notre société ou de notre famille. On a tous des plats qui reviennent plus souvent sur notre table (ex : le poulet rôti façon grand mère du dimanche midi comme la raclette des vacances aux sports d’hiver).

Pour cela, chacun doit participer au repas et être conscient de ce qu’il fait, mange et dit : l’attention sur la télévision ne permet pas cette transmission de valeurs.

– Echanges d’expériences

C’est un moment de dialogue, de communication. On se raconte nos journées, on donne des avis. On construit aussi notre personnalité dans un milieu connu, convivial. Ceci nous forme aux relations sociales extérieures.

2. Les repas permettent la découverte de nouvelles saveurs

C’est à table que l’on découvre de nouveaux plats, de nouveaux goûts depuis notre plus tendre enfance. Pour réaliser ces nouvelles expériences il faut être conscient de se que l’on mange et ne pas avoir l’esprit concentré sur un écran.

ex : Ce repas est très important pour les bébés qui commencent à manger : ils découvrent de nouvelles saveurs et copient ainsi Papa et Maman.

Quel que soit l’âge, l’imitation est très importante. Les parents restent inconsciemment les modèles que l’on va chercher à reproduire.

3. Identifier la satiété

Enfin, il est important de ne pas être distrait pendant la prise du repas pour que notre cerveau prenne pleinement conscience de ce qu’il mange : quantité et qualité.

Ainsi nous pourrons identifier un sentiment de satiété (“je n’ai plus faim, j’ai assez mangé”), arrêter de manger au bon moment physiologique et ne pas continuer à charger son estomac sans raison nous exposant ainsi à une sur-alimentation.

L’identification du rassasiement chez les personnes obèses est une étape clé dans leur apprentissage au “bien-manger”.

Donc, la télévision ne doit pas parasiter les repas qui sont des moments d’échange et d’apprentissage fondamentaux. Ne prenant pas pleinement conscience de ce que l’on mange, elle nous pousse à manger plus que nécessaire.

Read the article →

Quelles proportions pour les assiettes de vos enfants ?

C’est une question que l’on me pose souvent.

Ici, je vous propose deux repas d’enfants :

– pour un enfant de 6-7 ans                                 – pour un enfant de 12-14 ans

Assiette 4 5 ans                                         Assiette 11 ans

Je me suis basée sur les recommandations nutritionnelles des enfants de cet âge, en considérant qu’ils avaient également dans la journée un petit déjeuner, une collation le matin, un goûter et un repas le soir.

Voir exemple de menu ci-joint.

Petit-déjeuner Lait
Pain complet
Beurre
Confiture
Collation Banane
Déjeuner Carottes râpées
Poulet rôti avec son jus
Haricots verts
Coquillettes
Clémentines
Goûter Pain
Emmenthal
Jus de fruits
Diner Soupe au Potiron
Risotto aux petits pois et copeaux de parmesan
Crème dessert

Pour de nombreux enfants, le repas principal est celui qu’ils prennent à la cantine le midi. Le repas du soir est un peu moins copieux.

Voici les proportions de ces assiettes :

6-7 ans 12-14 ans
Carottes râpées ou crudités 40 g 60 g
Poulet ou viande, poisson 50 g 100 g
Haricots verts ou légumes 125 g 150 g
Pâtes cuites ou riz cuit 75 g 125 g
Fruits 1 fruit entier 1 fruit entier

Et ne pas oublier l’eau à volonté !

Il faudra compléter par des produits laitiers aux autres repas de la journée.

Notez les besoins en féculent de l’enfant arrivant à l’adolescence bien plus importants que ceux de l’enfant de début de primaire.

Avec une telle proportion de viande ou de poisson, l’enfant peut se passer de viande le soir. Vous pouvez également choisir de lui donner la moitié le midi et la moitié le soir mais pas le double.

Amusez-vous à peser la proportion de viande une fois pour vous rendre compte, on a souvent tendance à en donner trop aux enfants.

Read the article →

Les céréales petit-déjeuner

Qu’en penser ?

Tout d’abord, il existe différents types de céréales petit-déjeuner :

IMG_0602

–       les céréales petit déjeuner sucrées, chocolatées ou fourrées (type Miel Pops, Trésor, Choco pops…)

–       les céréales petit déjeuner  « nature » : riz soufflé ou pétales de maïs (corn Flakes, Rice Krispies…)

–       les céréales petit déjeuner « équilibre » (Special K, Fitness…)

–       les mueslis : nature, ou croustillants

–       les céréales riches en fibre (All Bran…)

–       les flocons d’avoine

Amusez-vous à comparer les textes ingrédients : ils sont considérablement différents.

g/100 g Protéines Glucides totaux Lipides Fibres

dont

Sucres totaux amidon dont Saturés
Coco Pops

5

85

35

50

2,5

1

2

Miel Pops

5

88

28

60

1

0,2

1

Trésor

8

67

30

37

16

6

3

Extra pépites chocolat au lait

7

60

28

32

24

12

4,5

All Bran pépites nature

8

62

21

41

11

1,5

13

Flocon d’avoine

13

66

0

66

7

7

Données reprises sur les packagings des céréales en Janvier 2013 et table de composition nutritionnelle 2008 de l’IPL pour les flocons d’avoine

Notez les lipides apportés par les Trésor par rapport aux Miel Pops par exemple…

La forte quantité de lipides des Extra s’explique par la présence de 18% de chocolat au lait.

Les études montrent que la prise de petit-déjeuner est associée avec une meilleure adéquation aux recommandations nutritionnelles quotidiennes.

Cependant, les personnes consommant des céréales petit-déjeuner sucrées ont tendance à en manger plus, à consommer plus de sucre ajouté,  à manger moins de fruits que les consommateurs de céréales moins sucrées (1).

En clair, les enfants qui mangent des céréales sucrées ont tendance à avoir une alimentation de moins bonne qualité dans la journée…

Alors que faire devant son enfant qui, attiré par les publicités et le marketing veut absolument manger des Chocapic comme les copains?

Instaurez un planning semaine et accordez-lui des céréales plus sucrées une fois par semaine… Variez les plaisirs !!!

Exemple de semaine de petit-déjeuners :

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Samedi

Dimanche

Céréales petit-déjeuner

Lait

Orange

Pain complet

Beurre

Confiture

Lait chocolaté

Banane

Muesli

Yaourt

Kiwi

Biscottes

Beurre

Tranchettes d’emmenthal

Poire

Pain Brioché

Confiture

Milk shake à la banane

Pain aux céréales

Beurre

Miel

Fromage blanc

Raisin

Crêpes

Confiture

Lait

Pamplemousse

 

 

Read the article →

Le petit-déjeuner

« Le soleil vient de se lever, on est heureux de retrouver le petit déjeuner !!! »

Bon, vous le savez tous, le petit-déjeuner c’est important !

Premier repas de la journée, il doit nous donner des forces pour émerger et tenir toute la matinée…

Alors un petit déjeuner complet, c’est quoi ?

bigstock-Portrait-of-a-family-having-br-12547913

–   un produit céréalier amenant de l’énergie : des céréales, du pain, des biscottes, mais aussi pourquoi pas des crêpes,

–   un produit laitier : lait, yaourt, fromage blanc, du fromage, mais aussi pourquoi pas un milk shake…

–    un fruit : de préférence un fruit entier

On peut ajouter sur les tartines du beurre riche en vitamine A, de la confiture, du miel, mais aussi du fromage…

N’oubliez pas de varier les plaisirs !!!

Aussi il est bon de ne pas avoir le même petit déjeuner tous les jours…

Le petit-déjeuner est aussi le moment de la journée où on émerge de la douceur du sommeil, du foyer, doucement et tranquillement avant d’affronter le rythme effréné de la journée et « l’agressivité » du monde extérieur…

Alors pour que votre petit-déjeuner reste un moment tranquille sans prise de tête,  je vous propose d’établir un planning dans la semaine pour allier variété, équilibre et tranquillité.

Exemple :

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Samedi

Dimanche

Céréales petit-déjeuner

Lait

Orange

Pain complet

Beurre

Confiture

Lait chocolaté

Banane

Muesli

Yaourt

Kiwi

Biscottes

Beurre

Tranchettes d’emmenthal

Poire

Pain Brioché

Confiture

Milk shake à la banane

Pain aux céréales

Beurre

Miel

Fromage blanc

Raisin

Crêpes

Confiture

Lait

Pamplemousse

Read the article →

Alimentation équilibrée

Ca veut dire quoi « Alimentation équilibrée« ?

Il s’agit d’apporter à notre corps ce qu’il faut pour qu’il fonctionne correctement et qu’il se maintienne en bonne santé.

Aujourd’hui l’alimentation équilibrée est représentée par la pyramide alimentaire qui inclut même l’activité physique.

La pyramide alimentaire est une bonne représentation de l’équilibre alimentaire car elle représente

  • toutes les familles alimentaires
  • avec des idées de quantités et de fréquences
  • et des conseils de variété…

 

GR_nouvelle_pyramide_alimentaire

 

Read the article →

Coca

Dis Maman :

« Pourquoi le Coca c’est pas bon pour la santé ? »

Question posée par mes enfants la semaine dernière…

Alors que leur répondre ?

Voici quelques éléments de réponse et il y en a d’autres…

 

coca-cola_43251_w460

Dans le Coca il y a plusieurs éléments mauvais pour la santé et pas de bons éléments.

  1. Le Coca, c’est une boisson sucrée.

Le sucre n’est pas mauvais pour la santé, il nous donne de l’énergie mais il vaut mieux consommer le sucre des fruits, des légumes ou les sucres présents dans les féculents qui, eux, apportent aussi des vitamines, des fibres, des protéines…

Le sucre du Coca va trop vite dans ton corps et ce n’est pas bon pour ta santé.

De plus ; le sucre, c’est mauvais pour tes dents car ça aide les microbes de la bouche à faire des caries. Le sucre des boissons encore plus que le sucre des aliments solides…

Il ne faut pas t’habituer à boire trop sucré car après ton corps réclamera ce goût sucré dans ta bouche tout le temps.

 2. Le Coca, ça contient de la caféine.

La caféine, c’est un constituant du café et ça énerve, ça excite. Ce n’est pas bon pour les enfants.

3. Le coca est très acide.

Et c’est pas bon pour l’équilibre de ton corps. Ca empêche le calcium que ton corps trouve dans les produits laitiers que tu consommes dans la journée de bien former les os de ton squelette.

En bref, ça ne t’aide pas à grandir…

L’acide contribue aussi à augmenter les caries.

Le coca-cola entre dans la tranche des sucres ajoutés tout en haut de la pyramide alimentaire, bois-en de temps en temps mais pas souvent. Jamais pendant les repas.

Et bois toujours de l’eau à table…

 

Pour les parents : n’interdisez pas car c’est le meilleur moyen pour que, plus grand, les enfants se jettent sur le coca en douce mais limitez sa consommation en expliquant pourquoi.
Read the article →