L’intérêt des fibres dans notre alimentation

Mangez des céréales complètes, du pain complet, des fruits et des légumes mais pour quoi faire ?

 

Tous ces aliments contiennent des fibres solubles et insolubles qui :

  • vont remplir votre estomac et permettre de ralentir la digestion
  • vont vous apporter plus de micro-nutriments : vitamines et minéraux…
  • vont avoir un impact sur votre transit intestinal, sur votre digestion et même sur votre immunité…

Je vous invite à regarder le film suivant qui permet d’expliquer le bon impact des fibres dans votre alimentation.

Cliquez sur le lien suivant :

http://www.probiotiques-sante.fr/video/interet-des-fibres-en-nutrition-humaine/

ou

http://www.probiotiques-sante.fr/infographie/alimentation-et-constipation/

Contactez-moi pour adapter votre alimentation aux apports recommandés.

Read the article →

Attention Pesticides dans le Muesli !

Vous l’avez peut-être lu dans les gros titres cette semaine.

Breakfast bowl of fruit and nut muesli with milk and spoon. Spilled muesli.

Une étude a été réalisée par l’association Générations futures sur différents Mueslis.

 

 

 

 

 

Plus de 140 résidus de pesticides différents ont été retrouvés dans 15 paquets.

Et c’est logique : l’avantage des mueslis est qu’ils sont composés de céréales souvent complètes (dont on a gardé l’enveloppe, le son). Ces céréales complètes sont plus intéressantes nutritionnellement parlant car plus lentes à digérer, plus riches en fibres et plus riches en minéraux. Mais le son est aussi la partie la plus exposée aux pesticides et qui les « stocke ».

Ces pesticides sont des perturbateurs endocriniens : ils se font passer pour des hormones et perturbent notre équilibre hormonal.

C’est pourquoi, ces mueslis ne sont pas recommandés pour les femmes enceintes et les jeunes enfants. 

Autre solution, optez pour des mueslis BIO, par définition cultivés sans pesticides.

Ou vous pouvez acheter vos céréales BIO en vrac dans les magasins et faire votre propre mélange.

Retrouvez ma recette sur l’article suivant :

Et vous faisiez votre propre muesli ?

.

Retrouvez ma recette sur l’article suivant :

Read the article →

Bien choisir les matières grasses

Les matières grasses sont importantes pour vous.

Votre organisme en a besoin : pour synthétiser des hormones, comme constituant de votre cerveau ou encore des membranes des cellules…

Il ne faut pas diaboliser les matières grasses mais juste bien les choisir pour optimiser leurs apports.

Selection food sources of omega 3 and unsaturated fats. Super food high omega 3 and unsaturated fats for healthy food. Almond pecan hazelnutswalnuts olive oil fish oil salmon and avocado on stone background .

Il existe les matières grasses visibles (beurre, huiles…) et les matières grasses cachées (dans les plats, fromages, poissons, viandes, viennoiseries…)

 

 

 

Dans ces sources différentes, on distingue 5 groupes :

  • les acides gras trans : constituants des produits industriels et viennoiseries, elles sont fortement déconseillées car délétères. Elles nuisent à la fluidité des membranes des cellules par exemple.
  • les acides gras saturés présents dans la viande rouge, le fromage, le beurre, certaines pâtisseries… Longtemps considérés comme délétères, il convient aujourd’hui de nuancer car certains acides gras saturés présents dans le lait, notamment, sont utiles. Globalement, il faut en consommer mais ne pas en abuser.
  • les acides gras mono-insaturés dans les olives, l’huile d’olive, l’avocat jugés intéressants : à consommer dans une alimentation équilibrée. Ces acides gras sont moins sensibles à la chaleur : à utiliser pour la cuisson.
  • les acides gras poly-insaturés (Oméga 6) fortement présents dans l’alimentation actuelle dans l’huile de tournesol, de maïs ou de pépins de raisin : à utiliser pour la cuisson
  • les acides gras poly-insaturés (Oméga 3) malheureusement pas assez présents dans notre alimentation : à privilégier car sont les meilleurs acides gras. Ils sont fragiles à la forte cuisson. Présents dans les poissons gras : sardines, harengs, maquereaux, saumon et dans l’huile de colza ou de noix.

  Pour optimiser vos apports de matières grasses :

  • variez les huiles : utiliser l’huile d’olive pour la cuisson et l’huile de colza ou de noix pour assaisonner vos salades
  • mangez des petits poissons gras une fois par semaine
  • Ajoutez une petite pointe de beurre dans vos légumes de temps en temps
  • Limitez la consommation de plats industriels et de viennoiseries
  • Mangez des amandes ou des noix de temps en temps : excellente collation.

 

Read the article →

Allergie : comment ça fonctionne ?

L’allergie est de plus en plus présente dans notre vie.

Tout le monde connait aujourd’hui quelqu’un ayant une allergie alimentaire.

white blood cell. mast cell or a mastocyte, labrocyte. mast cells are the cells responsible for causing allergic reactions or anaphylaxis, also aide in the healing of wounds and defense against invading pathogens.

Il s’agit d’une réaction inappropriée, inflammatoire de notre organisme à l’arrivée d’un élément extérieur.

Voici sur ce lien un film intéressant expliquant l’impact des allergènes sur les cellules. Les cellules réagissent à la 2ème présentation de l’allergène.

Film allergie

Comment les éviter pour vos enfants ?

Afin de les éviter, il convient d’introduire les nouveaux aliments au bon moment durant la diversification alimentaire. Surveillez bien les réactions de vos enfants.

Certaines allergies sont génétiques.

Une fois installées, les allergies se gèrent par une éviction totale de l’aliment. Certaines disparaissent avec le temps et d’autres peuvent diminuer grâce à une procédure de réintroduction progressive à faire obligatoirement en milieu hospitalier.

En cas d’allergie alimentaire, faites-vous aider par un diététicien qui vous aidera à pister les sources de l’allergène vous concernant et vous donnera des recettes appropriées.
Spécialisée dans la prise en charge des allergies, je peux vous aider. Contactez moi sur nelly.lellu.dieteticienne@gmail.com

Read the article →

Barres Kinder cancerigènes ?

Une association allemande de défense des consommateurs attaque Ferrero pour l’utilisation de MOAH (Mineral Oil Aromatic Hydrocarbones) dans leurs emballages. Ces huiles minérales causeraient des cancers et des modifications sur le génome (mutations génétiques).

KWIDZYN, POLAND - FEBRUARY 27, 2014: Kinder chocolate bars isolated on white background. Kinder bars are produced by Ferrero which was founded in 1946

Elles permettent au chocolat de ne pas adhérer à l’emballage mais contamineraient par la même occasion le chocolat.

Ces huiles sont utilisées par d’autres fabricants dans le même but. Mais l’association Foodwatch a choisi d’attaquer Ferrero pour attirer l’attention des média.

Il semble que ces MOAH soient dangereuses et non réglementées dans l’utilisation des emballages alimentaires.

 

 

Préférez un chocolat noir simple emballé dans des feuilles aluminium que des barres Kinder !

Read the article →

La diversification alimentaire de votre bébé

Suite à l’atelier réalisé aujourd’hui chez Kid&Sens à Aix en Provence sur la diversification alimentaire, voici quelques informations sur la diversification alimentaire de votre bébé.

Quand ?

Votre pédiatre va vous indiquer quel est le meilleur moment.bigstock-Mother-feeding-her-happy-littl-26342306-moyen.jpg

Il existe une fenêtre de temps idéal pour cette diversification entre 4 et 6 mois.

Avant cette période, le système digestif et les reins de votre bébé ne sont pas prêts.

Il doit aussi être assez tonique, tenir bien sa tête et accueillir la cuillère.

Pourquoi ?

La diversification alimentaire est le fait de passer d’une alimentation uniquement lactée (par le lait maternel ou la préparation pour nourrissons) à une alimentation variée avec des aliments plus solides.

Le lait maternel ou la préparation pour nourrisson ou lait de suite restent l’aliment principal de votre bébé.

Durant cette fenêtre de 4 à 6 mois (définie par la société française de pédiatrie), il convient de faire gouter de nombreux aliments à votre enfant afin de limiter les risques d’allergie.

Comment ?

On introduit progressivement les légumes et les fruits cuits à raison de quelques cuillères par jour, un à un, durant 2 à 3 jours. Et on observe si une réaction allergique apparait.

La viande, le poisson et les oeufs seront introduits plus tard, à 8 mois.

Le gluten doit être aussi introduit entre 4 mois et 7 mois progressivement : par un morceau de pain à sucer ou pour masser les gencives puis par des céréales dans la bouillie, et plus tard avec des pâtes alimentaires.

Aliments 4 mois révolu 5 mois 6 mois 7 mois 8 mois 9 mois 10 mois 11 mois 12 mois
Lait LM ou PPN Lait de suite
Fruits Pommes, poires, banane Fruits de saison : pêches, abricots, nectarine, melon, prunes…
Légumes Courgettes, H. verts, Artichauts, Carottes…. Légumes de saison : aubergines, épinards, fenouil, tomates, …
Féculents Pommes de terre Pâtes, semoule de blé Riz, quinoa…
Viande, poissons, Oeufs volaille, viande, poisson, oeuf (d’abord le jaune puis le blanc)
Légumes secs Après 1 an !
LM = Lait maternel
PPN : Préparation pour nourrisson

Inutile de saler les repas de bébé : il n’en a pas besoin.

Lorsque son repas du midi est constitué intégralement de sa purée, pensez à y ajouter 2 à 3 cuillères à café d’huile de colza pour couvrir ses besoins en matières grasses de bonne qualité. (l’huile d’olive ne contient pas d’oméga 3).

 

Rappelez vous de lui faire découvrir le plus de saveurs possibles durant cette période afin d’optimiser son éducation gustative et de réduire les risques d’allergie.

Read the article →