Comment faire manger des légumes à ses enfants ?

Maman, j’aime pas les légumes !!!”

Dès le plus jeune âge, il faut les habituer à manger des légumes à tous les repas.bigstock-Kid-with-salad-and-tomato-hat--15442769

Même pour les plus récalcitrants, il existe des moyens de leur en faire manger, voici quelques idées :

– Proposez-leur des légumes en béchamel, et au gratin. La béchamel et le fromage adoucissent le goût du légume. Et cerise sur le gâteau, vous leur apportez en même temps du calcium.

– Faites-leur des crêpes fourrées ! L’idée n’est pas de masquer les légumes. Ne les prenez pas en traitre mais c’est une façon originale de les manger.

La quiche : quiche d’épinards, quiche aux courgettes, quiche aux fonds d’artichauts… accompagnée d’une salade verte : un régal…

– des cakes ou pains aux olives, aux tomates, aux légumes de printemps…

– Le potage froid ou chaud avec des associations particulières : courgettes au kiri, carottes à l’orange, gazpacho…

– les assiettes gaies et rigolotes… Faites un dessin avec vos légumes pour les rendre appétissants…

– Les associations sucré-salé : salade d’endive aux pommes et noix par exemple.

– les associations avec les féculents : purée de pomme de terre et fenouil ou céleri ou carottes… Pâtes à la ratatouille, risotto aux champignons ou risotto aux petits pois, les lasagnes de légumes…

Et autres recettes….

Cette semaine, j’ai testé pour vous la tarte Tatin au fenouil (recette à cuisiner de la revue Picard).

Très bon et surprenant !

Si vous avez d’autres idées de recettes, partagez les avec nous dans les commentaires…

Read the article →

Pourquoi finit-on toujours le paquet de biscuits apéritifs ?

Je viens de lire un article fort intéressant du NY Times : The Extraordinary Science of Addictive Junk Food de Mickaël Moss.

Voici un morceau choisi :

L’auteur rencontre Steven Witherly, phD de nutrition, auteur du livre “Why humans Like Junk Food”.cheetos

Il lui propose deux grands sacs pleins de chips. Witherly choisit tout de suite les Cheetos, chips américaines qui ressemblent à nos Curly et dit :

Ceci est un des produits alimentaires les plus merveilleusement conçus au monde, en terme de pure plaisir.”

Il a pointé une bonne douzaine d’avantages à ce produit qui font dire : “donne m’en plus !”.
Mais celui sur lequel il s’est concentré le plus était la capacité étrange d’une bouchée à fondre dans la bouche.

Ca s’appelle la “densité calorique qui disparait” : “si un produit fond rapidement dans la bouche, votre cerveau croit qu’il n’y a pas de calories dedans… Donc vous continuez à manger sans fin…” et j’ajouterais : sans faim…

Ceci est applicable aussi pour les liquides ou autres produits manufacturés rapides à digérer et faciles à manger.

Pensez-y !

Read the article →

Idées de gouters

1. Vous avez du temps :

– Faites un quatre-quart : le vôtre contient des matières nobles (beurre), bien différentes des gâteaux industriels (huile de palme)
– Faites leur des crêpes : elles ont le mérite d’apporter aussi du lait et donc du calcium si important pour la croissance des enfants
– préparez une salade de fruits colorée
– préparez avec eux des petits sablés la veille qu’ils pourront déguster avec fierté

– préparez un pudding ou une crème caramel…IMG_0845

2. Vous n’avez pas le temps de préparer le gouter

– Proposez aux fruits : clémentines, pommes, raisins…
– pensez aussi aux fruits secs : attention en plus petite quantité car ils sont concentrés
– proposez des morceaux de fromage : emmenthal, brie, comté…
– emmenez des petits sachets de céréales petit-déjeuner nature : vous pouvez même mettre du lait dans le sachet directement

3. Vous ne pouvez pas vous assoir pour gouter

– Coupez des morceaux de pommes dans une boite : plus facile à manger
– préparez des brochettes de fruits frais : ludique
– pensez aux compotes en gourde, yaourts à boire, petits suisses en tube mais pas tous les jours : ils sont très sucrés
– et le morceau de pain, beurre et chocolat… un classique bien meilleur que des biscuits…

4. Soyez originaux

– pensez au pain d’épices
– pensez au milkshake à la banane
– prenez du pain pita fourré de fromage frais
et pourquoi pas des carottes, des tomates cerise.

Et n’oubliez pas : variez les plaisirs !

Read the article →

Pas de télé pendant les repas !

On le sait tous : ce n’est pas bon de manger devant la télévision, mais pourquoi en fait ?

1. Les repas sont des moments d’échanges privilégiés dans la famille.Breakfast-In-Front-Of-The-Tele-1604478

”C’est un haut lieu de transmission de normes, de valeurs et de pratiques sociales.” La charge affective et éducative est fondamentale pendant les repas. On y construit aussi notre identité familiale.
Les échanges se font à différents niveaux :

– Transmission de valeurs

Bonne tenue à table, partage des plats, répartition des tâches (qui met la table, qui débarrasse). Même tout petit, l’enfant apprend à table son rôle, sa place dans la famille. Il construit son identité.

Nos souvenirs d’enfance en famille sont souvent des repas familiaux.

Les enfants, même les adolescents y retrouvent une stabilité, un rituel, une sécurité…
On y découvre aussi des plats, des goûts traditionnels et typiques de notre société ou de notre famille. On a tous des plats qui reviennent plus souvent sur notre table (ex : le poulet rôti façon grand mère du dimanche midi comme la raclette des vacances aux sports d’hiver).

Pour cela, chacun doit participer au repas et être conscient de ce qu’il fait, mange et dit : l’attention sur la télévision ne permet pas cette transmission de valeurs.

– Echanges d’expériences

C’est un moment de dialogue, de communication. On se raconte nos journées, on donne des avis. On construit aussi notre personnalité dans un milieu connu, convivial. Ceci nous forme aux relations sociales extérieures.

2. Les repas permettent la découverte de nouvelles saveurs

C’est à table que l’on découvre de nouveaux plats, de nouveaux goûts depuis notre plus tendre enfance. Pour réaliser ces nouvelles expériences il faut être conscient de se que l’on mange et ne pas avoir l’esprit concentré sur un écran.

ex : Ce repas est très important pour les bébés qui commencent à manger : ils découvrent de nouvelles saveurs et copient ainsi Papa et Maman.

Quel que soit l’âge, l’imitation est très importante. Les parents restent inconsciemment les modèles que l’on va chercher à reproduire.

3. Identifier la satiété

Enfin, il est important de ne pas être distrait pendant la prise du repas pour que notre cerveau prenne pleinement conscience de ce qu’il mange : quantité et qualité.

Ainsi nous pourrons identifier un sentiment de satiété (“je n’ai plus faim, j’ai assez mangé”), arrêter de manger au bon moment physiologique et ne pas continuer à charger son estomac sans raison nous exposant ainsi à une sur-alimentation.

L’identification du rassasiement chez les personnes obèses est une étape clé dans leur apprentissage au “bien-manger”.

Donc, la télévision ne doit pas parasiter les repas qui sont des moments d’échange et d’apprentissage fondamentaux. Ne prenant pas pleinement conscience de ce que l’on mange, elle nous pousse à manger plus que nécessaire.

Read the article →

Alimentation équilibrée

Ca veut dire quoi « Alimentation équilibrée« ?

Il s’agit d’apporter à notre corps ce qu’il faut pour qu’il fonctionne correctement et qu’il se maintienne en bonne santé.

Aujourd’hui l’alimentation équilibrée est représentée par la pyramide alimentaire qui inclut même l’activité physique.

La pyramide alimentaire est une bonne représentation de l’équilibre alimentaire car elle représente

  • toutes les familles alimentaires
  • avec des idées de quantités et de fréquences
  • et des conseils de variété…

 

GR_nouvelle_pyramide_alimentaire

 

Read the article →

Coca

Dis Maman :

« Pourquoi le Coca c’est pas bon pour la santé ? »

Question posée par mes enfants la semaine dernière…

Alors que leur répondre ?

Voici quelques éléments de réponse et il y en a d’autres…

 

coca-cola_43251_w460

Dans le Coca il y a plusieurs éléments mauvais pour la santé et pas de bons éléments.

  1. Le Coca, c’est une boisson sucrée.

Le sucre n’est pas mauvais pour la santé, il nous donne de l’énergie mais il vaut mieux consommer le sucre des fruits, des légumes ou les sucres présents dans les féculents qui, eux, apportent aussi des vitamines, des fibres, des protéines…

Le sucre du Coca va trop vite dans ton corps et ce n’est pas bon pour ta santé.

De plus ; le sucre, c’est mauvais pour tes dents car ça aide les microbes de la bouche à faire des caries. Le sucre des boissons encore plus que le sucre des aliments solides…

Il ne faut pas t’habituer à boire trop sucré car après ton corps réclamera ce goût sucré dans ta bouche tout le temps.

 2. Le Coca, ça contient de la caféine.

La caféine, c’est un constituant du café et ça énerve, ça excite. Ce n’est pas bon pour les enfants.

3. Le coca est très acide.

Et c’est pas bon pour l’équilibre de ton corps. Ca empêche le calcium que ton corps trouve dans les produits laitiers que tu consommes dans la journée de bien former les os de ton squelette.

En bref, ça ne t’aide pas à grandir…

L’acide contribue aussi à augmenter les caries.

Le coca-cola entre dans la tranche des sucres ajoutés tout en haut de la pyramide alimentaire, bois-en de temps en temps mais pas souvent. Jamais pendant les repas.

Et bois toujours de l’eau à table…

 

Pour les parents : n’interdisez pas car c’est le meilleur moyen pour que, plus grand, les enfants se jettent sur le coca en douce mais limitez sa consommation en expliquant pourquoi.
Read the article →