Coup de gueule sur la traçabilité ! Comment nous protéger ?

dindonQuelle actualité ! Encore un scandale dans l’agro-alimentaire…
Et c’est nous consommateurs qui avons juste l’impression d’être les dindons de la farce !

Un petit rappel sur l’actualité : La société Comigel produit les plats surgelés pour la marque Findus, mais aussi Picard, Carrefour… Comigel a commandé sa viande à la société française Spanghero. Le contrat stipulait que la viande devait être de la viande de bœuf originaire d’Allemagne, d’Autriche ou de France. Finalement, via de nombreux intermédiaires (dont un trader chypriote et un autre hollandais), on découvre que la viande venait de Roumanie et contenait de la viande de cheval, bien moins chère.

 findus

Image issue du Figaro, le 10 Février 2013

1. Pas d’inquiétude au niveau de la santé du consommateur

Il ne s’agit pas de viande avariée,  mais il s’agit de tromperie : le texte ingrédient annonce de la viande de bœuf et on doit donc retrouver de la viande de bœuf dans le plat cuisiné.

2. N’existe t-il pas des garanties pour éviter ce genre d’erreurs ?

Aujourd’hui, les grandes sociétés agro-alimentaires sont toutes certifiées, une garantie de la qualité de leur gestion. Chaque matière première fait l’objet d’un cahier des charges précis : sorte de contrat entre le fournisseur et le client. La traçabilité de la viande plus particulièrement fait l’objet d’étiquetage très strict.
La certification sous-entend aussi de nombreux audits réalisés en interne et en externe. Bien sûr, on ne peut pas tout vérifier mais cet outil est tout de même très performant.

La question est : ne fait-on pas trop confiance en ce système de certification ? Cette histoire nous montre bien que rien n’est acquis.
La faute de Comigel est de ne pas avoir contrôlé la filière jusqu’au bout. Au cours des audits internes, on contrôle les étiquettes des matières premières et leur concordance avec le produit commandé et son cahier des charges. D’autres audits de fournisseurs, faits en parallèle permettent de valider leurs sérieux. Mais encore une fois, tout ceci ne garantit pas la fiabilité du système à 100 %.

Le grand problème ici est le nombre impressionnant d’intermédiaires pour l’achat de la viande.

Et qu’est-ce que fait la DGCCRF, instance française de contrôle ? Toujours la même rengaine : pas assez nombreux, pas assez de moyens. Ils font des contrôles mais d’un autre coté, ils ne peuvent pas être partout.On se dit toujours qu’ils ne sont pas au bon endroit…

3. Comment en est-on arrivé là ?

Encore une fois le hic, c’est la multitude d’intermédiaires. Qu’est-ce que des traders viennent faire dans l’approvisionnement des entreprises, me direz-vous ? Il faut dire que les sociétés agro-alimentaires commandent des tonnes et des tonnes de viande. Une économie de quelques cents au kilo aura des conséquences considérables dans les comptes des entreprises. Vu le contexte économique actuel, chaque acteur de l’entreprise cherche à faire quelques économies mais ici en oubliant le plus important : l’origine et la qualité du produit.
Les négociations de prix ne devraient pas empêcher de garantir l’origine des produits. Selon moi, ces deux sujets ne sont pas liés et l’un de devrait pas empêcher l’autre.

4. Alors comment faire pour nous protéger ?
Achetons local… Faisons les lasagnes nous-même à la maison en achetant notre viande chez notre boucher de quartier qui affiche clairement l’origine de sa viande et le nom du producteur.
Oui cette viande est plus chère mais ne vaut-il mieux pas en manger un peu moins souvent mais être sûrs de sa qualité ?

Read the article →

Tous dans le jus…

Les jus de fruits vendus dans le commerce sont très différents les uns des autres : pas facile de s’y retrouver.

Que se cache t-il sous les noms “nectars, jus à base de concentré…”?

Voici quelques éléments pour vous aider !jus carrefour

Les jus sont classés en différentes catégories :

1.  Les jus frais vendus au rayon frais avec des dates limite de consommation plus courtes :
Ils ne contiennent que du jus. Le traitement thermique qu’ils ont subi est plus court ce qui fait qu’ils ne peuvent pas se garder longtemps. Ce traitement thermique est aussi plus doux et permet donc de moins altérer le produit.

2.  Les jus vendus au rayon des liquides :

  • Le jus 100 % pur jus pressé vendu au rayon : il contient 100 % de jus. Les oranges sont cueillies, pressées et subissent un traitement thermique pour une plus longue conservation. Le jus est emballé directement et transporté tel quel.
  •  Le jus à base de concentré : il contient 100 % de fruits : pas de sucre ajouté. Ce nom est lié à son mode de fabrication. En effet, les oranges sont cueillies, pressées ; le jus subit un traitement thermique et est concentré. Il est transporté concentré. Plus tard, au moment du conditionnement en brique, on ajoute de l’eau au concentré pour reconstituer le jus de fruits.
  •  Le nectar : quel doux nom que “nectar” ! Effectivement, le nectar est doux car il contient du sucre ajouté au jus concentré. Au moment de la reconstitution du jus, le producteur ajoute du sucre et de l’eau.
    Le jus ne représente souvent que la moitié du mélange au final.

troisjus                                 troisjusdos

 

 

  • D’un point de vue diététique, les jus de fruits ne sont pas égaux.
    Privilégiez les jus sans sucre ajouté. Les traitements thermiques altèrent la vitamine C mais vous remarquerez que souvent, les producteurs rajoutent de la vitamine C à la reconstitution du jus pour compenser cette perte.

Pensez à regarder les étiquettes, vous serez surpris !

Read the article →

Le gouter des enfants

Je rebondis sur la question d’Isabelle postée sur le forum concernant le gouter des enfants.

Que donner à manger à nos enfants pour le gouter ?bigstock-Girl-having-a-snack-21078227

1. Le gouter est un repas à part entière.

Il est important dans le déroulement de la journée.
Pourquoi leur donner le gouter sur le chemin de l’école ? Le prendre à la maison, à table permet aussi aux enfants de faire un break par rapport à l’excitation de l’école. C’est un moment calme et convivial qui leur permet de raconter leur journée.
De plus, en s’asseyant à table, ils prennent plus conscience de ce qu’ils mangent.
Mais je suis consciente que ce n’est pas toujours facile.

2. Le gouter dépend aussi des autres repas de la journée.

Il est complémentaire. Si vos enfants n’ont pas mangé assez de fruits ou de produits laitiers dans la journée, c’est le moment de compenser.

  • 5 fruits et légumes par jour : un fruit au gouter à donner en premier.
  • 3 produits laitiers par jour : un morceau de fromage, un yaourt, un verre de lait…
  • des féculents à tous les repas : il est important de donner à vos enfants de l’énergie : pain, biscottes, crêpes, pain d’épices
  • de l’eau : n’oubliez pas de leur donner à boire !

3. Variez les plaisirs !

Ne leur donnez pas tous les jours la même chose ! Variez les plaisirs aussi en fonction de votre disponibilité. Comme au petit déjeuner, pourquoi ne pas établir un planning sur la semaine des gouters pour s’habituer à les varier, à adapter en fonction de votre temps et de votre disponibilité.

4. Le gouter dépend aussi de votre rythme et des activités de fin de journée.

Si vous dinez à 19 heures, assurez-vous que vos enfants auront gouter avant 17 h.
Si l’enfant fait une activité sportive en fin d’après-midi, assurez-vous qu’il ait assez de féculents au gouter.

 

Dans le prochain article, je vous proposerai des idées concrètes de gouters.

Comme Isabelle, laissez vos questions sur le forum, je vous répondrai avec plaisir.

Read the article →

Pas de télé pendant les repas !

On le sait tous : ce n’est pas bon de manger devant la télévision, mais pourquoi en fait ?

1. Les repas sont des moments d’échanges privilégiés dans la famille.Breakfast-In-Front-Of-The-Tele-1604478

”C’est un haut lieu de transmission de normes, de valeurs et de pratiques sociales.” La charge affective et éducative est fondamentale pendant les repas. On y construit aussi notre identité familiale.
Les échanges se font à différents niveaux :

– Transmission de valeurs

Bonne tenue à table, partage des plats, répartition des tâches (qui met la table, qui débarrasse). Même tout petit, l’enfant apprend à table son rôle, sa place dans la famille. Il construit son identité.

Nos souvenirs d’enfance en famille sont souvent des repas familiaux.

Les enfants, même les adolescents y retrouvent une stabilité, un rituel, une sécurité…
On y découvre aussi des plats, des goûts traditionnels et typiques de notre société ou de notre famille. On a tous des plats qui reviennent plus souvent sur notre table (ex : le poulet rôti façon grand mère du dimanche midi comme la raclette des vacances aux sports d’hiver).

Pour cela, chacun doit participer au repas et être conscient de ce qu’il fait, mange et dit : l’attention sur la télévision ne permet pas cette transmission de valeurs.

– Echanges d’expériences

C’est un moment de dialogue, de communication. On se raconte nos journées, on donne des avis. On construit aussi notre personnalité dans un milieu connu, convivial. Ceci nous forme aux relations sociales extérieures.

2. Les repas permettent la découverte de nouvelles saveurs

C’est à table que l’on découvre de nouveaux plats, de nouveaux goûts depuis notre plus tendre enfance. Pour réaliser ces nouvelles expériences il faut être conscient de se que l’on mange et ne pas avoir l’esprit concentré sur un écran.

ex : Ce repas est très important pour les bébés qui commencent à manger : ils découvrent de nouvelles saveurs et copient ainsi Papa et Maman.

Quel que soit l’âge, l’imitation est très importante. Les parents restent inconsciemment les modèles que l’on va chercher à reproduire.

3. Identifier la satiété

Enfin, il est important de ne pas être distrait pendant la prise du repas pour que notre cerveau prenne pleinement conscience de ce qu’il mange : quantité et qualité.

Ainsi nous pourrons identifier un sentiment de satiété (“je n’ai plus faim, j’ai assez mangé”), arrêter de manger au bon moment physiologique et ne pas continuer à charger son estomac sans raison nous exposant ainsi à une sur-alimentation.

L’identification du rassasiement chez les personnes obèses est une étape clé dans leur apprentissage au “bien-manger”.

Donc, la télévision ne doit pas parasiter les repas qui sont des moments d’échange et d’apprentissage fondamentaux. Ne prenant pas pleinement conscience de ce que l’on mange, elle nous pousse à manger plus que nécessaire.

Read the article →

C’est décidé, on fait un bébé !

Et bien oui, là aussi l’alimentation a son importance.

Vous souhaitez préparer votre corps à une grossesse à venir, pensez aussi alimentation !preconception

1. Ayez une alimentation équilibrée : c’est le meilleur moyen de vous apporter tous les nutriments, vitamines et minéraux pour préparer votre corps à une future grossesse.

2. Vous pouvez vérifier, avec votre médecin, par le biais d’une simple prise de sang votre statut en différentes vitamines et minéraux : Vit B9, Vit B12, Vit B6, Fer, Calcium…

3. Arrêtez de fumer dès maintenant

4. Arrêtez l’alcool : oui déjà ! car vous ne saurez que vous êtes réellement enceinte qu’après quelques semaines. Hors, l’alcool peut avoir des conséquences dramatiques sur le développement de l’embryon dès les premières semaines : dysmorphie cranio-faciale irréversible.

5. Pensez à la vitamine B9 : Cette vitamine est très importante dès le début de la grossesse car elle intervient dans la multiplication des cellules dès le début de la grossesse. Notamment à la 4ème semaine de grossesse : vous ne savez pas encore que vous êtes enceinte et pourtant une phase importante de la grossesse se passe : la formation du tube neural qui sera le futur système nerveux central.

Pour celà, mangez des légumes à feuilles vertes : épinards, laitue, cresson, chou, mâche…
Read the article →

Quelles eaux minérales choisir ?

On les choisit souvent pour leur goût ou encore pour leur coté pétillant.eaux minérales 2
Mais savez-vous que toutes les eaux minérales n’apportent pas les mêmes minéraux et que certaines peuvent être des alliées non négligeables dans l’apport de minéraux de votre alimentation ?
Elles étaient même vendues en pharmacie dans les années 50.

Mais attention, il existe :

– des eaux très faiblement minéralisées,
– des eaux faiblement minéralisées (convenant aux nourrissons),
– des eaux moyennement minéralisées
– des eaux hautement minéralisées.

 

1.    On peut utiliser certaines eaux minérales comme apport de minéraux dans l’équilibre alimentaire.

Ex : Boire 1,5 l d’eau Vittel nous apporte 300 mg / j soit 1/3 de nos besoins journaliers
(pour un homme ou une femme adulte).

Ainsi vous pouvez compter sur les eaux Vittel, Saint Amand pour apporter du calcium en quantité importante.

2.    Malheureusement, certaines eaux minérales hautement minéralisées apportent également d’autres minéraux qui, en quantité excessive peuvent être mauvais pour la santé comme le fluor, les sulfates ou le sodium (composant du sel).
Ainsi, les eaux Vichy St Yorre ou Vichy Célestins sont riches en Sodium. 

3.    L’eau d’Hépar, fortement minéralisée est connue pour lutter contre la constipation. Elle est également riche en magnésium.
Ex : boire 1,5 l d’eau d’Hépar apporte 170 mg de Mg soit 1/3 de nos besoins journaliers en tant qu’adulte.
Mais elle est également riche en Sulfates. Boire 1,5 l d’eau d’Hépar par jour s’avère trop important.

Ce type d’eau fortement minéralisée ne convient pas aux bébés. Il est conseillé de l’utiliser ponctuellement chez les adultes.

 

Mon conseil : comme à chaque fois, variez les plaisirs….

Si vous ne consommez pas assez de lait ou de produits laitiers dans la journée : buvez de l’eau Vittel ou St Amand

Si vous avez des problèmes de constipation ponctuels et que l’eau d’Hépar vous aide, utilisez-la ponctuellement.

Si vous souhaitez boire une eau minérale au quotidien, privilégiez l’eau d’Evian, Thonon, Aix les bains.

Si vous préférez une eau gazeuse, préférez l’eau Perrier, La Salvetat.

Pour les nourrissons, utilisez les eaux faiblement minéralisées : Volvic, Wattwiller, Montclar, Mont Blanc mais aussi Evian, Thonon, Aix les bains.

 

Buvez 1,5 l d’eau par jour !

Des questions sur les eaux minérales, contactez moi via le forum ou sur l’onglet consultations.

Read the article →