Zéro alcool pendant la grossesse et l’allaitement !

 

Parfois on entend que l’on ne peut pas boire d’alcool pendant la grossesse mais que seul le Champagne est autorisé.

Absolument pas !

Comme toute boisson alcoolisée, le champagne contient assez d’alcool pour nuire gravement au développement de votre enfant.

En France, on compte plus de 8000 naissances par an d’enfants atteints de TCAF (Troubles causés par l’Alcoolisation Fœtale) dont 800 atteints de SAF (Syndrome d’alcoolisation fœtale). Cela se traduit par un risque élevé de retard de croissance, notamment du à un effet négatif sur le développement du placenta mais aussi des dysmorphies faciales ou d’atteintes neurologiques et de troubles du comportement de l’enfant.

Quelques gouttes d’alcool consommées au mauvais moment de son développement suffisent.

Il est primordial d’éviter toute consommation d’alcool quelque soit le type de boissons pendant toute la période de la grossesse et de l’allaitement.

Même pendant l’allaitement :

La vitesse d’absorption de l’alcool dans le tube digestif est très rapide, il passe donc très rapidement dans le lait maternel et peut entrainer des troubles neurologiques importants chez l’enfant.

Ne pensez pas que vous aurez le temps d’éliminer avant la prochaine têtée.

On dit que la bière favorise la production de lait : c’est faux, ça n’a jamais été prouvé scientifiquement et la tenur en alcool de la bière est néfaste pour votre bébé.

Face à l’alcool : pas de compromis, tolérance zéro !

clip_image002

Photo issue de Cliniquemedecine.com

Abonnez vous à la newsletter de dieteticienne-famille.fr. C’est gratuit !

Auteur:

Comments are closed.